Par Edmond Izuba

Le Secrétaire général de l’Ecidé, représentant personnel du candidat malheureux au scrutin présidentiel du 30 décembre dernier, ne considère pas le retour de Moïse Katumbi comme une faveur du président de la république Félix Tshisekedi. Dans une interview accordée à la rédaction d’Objectif-infos/Lubumbashi, Devos Kitoko rassure que la décrispation est l’un des points de l’accord de la Cenco et non un cadeau du chef de l’Etat. «Je suis ici pour représenter le président élu Martin Fayulu. Il ne faut pas chercher à marchander le retour de Moïse Katumbi jusqu’au point de falsifier la vérité des urnes.», a insisté le représentant de Martin Fayulu.