Par Paul-Valery Nguvu

A la place de répondre à la lettre qui lui a été lancée publiquement par l’autoproclamé président de la République Fédérale du Congo Né Muanda Nsemi, président d’une république qui n’existe pas réalité, un règne venant d’un pouvoir mystique, pour intégrer la vision, le président national du Mouvement Lumumbiste Progressiste a préféré compatir à la galère qui frappe l’un des leaders Né Kongo. Sans passer par le dos de la cuillère, Franck Diongo rappelle à Félix Tshisekedi combien Né Muanda Nsemi, opposant à la dictature voilée de Joseph Kabila, a perdu le jour où l’armée et la police avaient décidé de l’abattre, lui et ses militants.

En voulant toujours privilégier avant tout la clémence des institutions à l’égard de ce Grand Maître de la sagesse Kongo, le disciple d’Etienne Tshisekedi, qui reste convaincu que le président du mouvement mystico-politique Bundu Dia Mayala n’est pas aliéné, invite le président Félix Tshisekedi à ne pas commettre l’erreur de Joseph Kabila : démolir Né Muanda Nsemi, sa case et ses militants. Pour un parti qu’il considère parti des martyrs, au même rang que l’Udps, le MLP et autres, Diongo estime que la récompense politique ne devrait pas seulement un domaine réservé aux rebelles qui intègrent le milieu politique par voie des négociations.

« S’il n’était pas à la prison centrale de Makala, je suis convaincu qu’il allait être élu député. C’est l’Etat congolais qui détruit Né Muanda Nsemi et ses biens. Aujourd’hui nous disons, c’est vrai qu’il y a eu des excès de mots dans les différentes sorties médiatiques de Né Muanda Nsemi, mais nous dévons reconnaitre aussi que l’Etat lui doit ses biens détruits pendant l’assaut des militaires et policiers dans sa résidence. Un problème que Félix Tshisekedi a trouvé et qu’il doit le résoudre sans se référer à ses propos qui dénotent d’une colère, d’un ras-le-bol », explique Franck Diongo joint par Objectif-infos.cd.    

Le député honoraire de Kinshasa lance un appel à la mobilisation à tous les grands leaders Né Kongo pour un plaidoyer en faveur de Né Muanda Nsemi aux institutions de la république.