Par MB

L’incident survenu à l’ex Gouverneur de grand Katanga, Moïse Katumbi en Belgique a suscité une colère sainte, à en croire le cabinet du président de la plateforme dénommée « Ensemble pour le chargement ». Ce derniers a, à travers un communiqué, accusé Kinshasa d’avoir retiré le passeport-semi biométrique. C’est ainsi, qu’il est revenu à la charge pour rappeler à l’opinion nationale et internationale que le chairman “Moïse Katumbi chapwe avait introduit une demande en bonne et due forme de passeport biométrique auprès de l’ambassade de RD Congo en Belgique, et cette demande pourtant normale, avait été refusée”.

selon ce document parvenu à la rédaction de Objectif-infos, ce coup serait l’œuvre de régime de Kinshasa.

Pour rappel, Moïse Katumbi a été intercepté avec un faux passeport lors de sa villégiature pour la Belgique, à l’aéroport de Zaventem précisément, a rapporté un journal Belge Het Laatste Nieuws.

Ce cas malheureux s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi après qu’il a atterri à Brussels
Airport d’un voyage en Israël. Pendant le contrôle de son passeport, un problème est apparu. « Une fausse page
d’identité avait été jointe à son passeport », témoigne une source policière Belge.