Par Rédaction

Après avoir été soumis à une nuit blanche leur imposée par les militants de l’Unc et Udps, consécutive à leur retour au pays, Félix Tshusekedi et Vital Kamerhe ont mis les bouchées doubles ce mercredi pour rattraper le retard. Les délégués de ces deux partis politiques se sont mis d’accord sur les termes de référence avant le choix des animateurs. Il s’agit de mettre en place une équipe commune de campagne électorale composée d’experts, d’après les proches de deux leaders.

Vital Kamerhe promet de mouiller son maillot

Une tâche jadis facile pour l’ancien directeur de campagne électorale 2006 de l’actuel Chef de l’État sortant, Vital Kamerhe sera obligé de peaufiner des stratégies nouvelles à la taille de leurs principaux adversaires sur terrain, Emmanuel Ramazani Shadary et Martin Fayulu. L’ancien candidat à la course présidentielle du 23 décembre 2018 voudra bien, impérativement, comme directeur de campagne, être assisté des experts capables de lui rendre la tâche facilite.
Malgré ses nombreuses fautes politiques, Vital Kamerhe a pu conserver jalousement ses artilleries linguistiques puissantes. Considérées comme véritable outil de communication pour persuader les indécis jusque dans leurs préférences tribales profondes, les quatres langues nationales que maîtrise kamerhe Lwakaningini Nkingi, originaire de Bukavu, seront affûtées pour joindre définitivement la théorie de la popularité sur terrain à la réalité des urnes en faveur de Tshisekedi Tshilombo Félix.

La capitale soulagée !

Constipée depuis le début de la campagne électorale ce n’est que hier mardi 27 novembre 2018 que la capitale s’est sentie complètement baignée dans la fièvre de la campagne électorale. Mardi c’était l’atterrissage à Kinshasa du duo Félix Tshilombo et Vital Kamerhe, qu ‘ une certaine presse qualifie d’«une puissance alliance de l’opposition». Après leur accord à Nairobi où Vital Kamerhe devrait s’effacer au profit Félix Tshisekedi,les deux ont foulé le sol kinois , s ‘offrant un bain de foule spectaculaire selon nos reporters sur place.
Ayant attéri depuis 13h ,ces deux leaders n’ont regagné leurs domiciles respectifs qu’aux environs de 19h.