Daniel Ngoyi

Maker Mwangu Famba, ancien ministre de l’EPSP requalifié ESPT est cité par une source digne de foi comme étant auteur de la campagne de sape de Willy Bakonga Wilima, actuel Ministre d’Etat, Ministre en charge de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, à travers les réseaux sociaux et .

Le pourquoi…

Cadre Pprd et ancien Ministre durant 10 longues années de l’éducation nationale en RDC, Maker Mwangu n’a jamais cessé d’avoir des juteux intérêts au sein de certains services de ce Ministère tous créés et verrouillés sous son ère. Cela, malgré le passage de son ancien successeur. Ainsi, a-t-il réagi ‘’ violemment ‘’ par voie de presse et réseaux sociaux aux dernières mises en place effectuées et voulues par l’actuel Ministre de ce secteur.

Le réseau à retro-commission

‘’ C’est un secret des polichinelles, l’élan qu’impulse Willy Bakonga a dérangé les us et coutumes de tout un réseau installé depuis Maker Mwangu avec une série de cadres intouchables à leurs postes tous piochés sous son règne parmi ses proches (frères, sœurs, belle famille, amis…). Cela, avec un système de fictifs, doublons avec à la clef une retro-commission ‘’, dit notre source.

De la MESP (Mutuelle de santé des enseignants de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique) au SECOPE (Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants) en passant par d’autres services-directions sous la tutelle de l’ESPT, Maker Mwangu a su se créer tout un réseau constitué de ses proches placés à des postes taillés sur mesure et quadrillés.

A la MESP, l’homme s’est illustré à verrouiller la mutuelle censée servir les enseignants pour se taper 50.000 dollars par mois en étant éminent membre de l’Assemblée Générale d’une structure qu’il a fait Asbl quasiment privée alors que la MESP reçoit les contributions des enseignants ainsi que de l’Etat Congolais à hauteur de près d’1 million dollars américains mensuellement. Ce, en couvrant ces arrières par un cortège d’anciens ministres de l’EPST et certains syndicalistes tous membres du Conseil d’Administration avec un jeton de présence allant de 3.000 à 5000 dollars. Angel Mwangu, sa propre sœur, Voté Kitoka, son cousin, ses filleuls, ses cousins, et des recrus de son épouse comme d’autres y font la pluie et le beau temps. ‘’ La MESP c’est sa chasse gardée, il attaque pour donner des tirs de semonce ‘’, avertit notre source.

Au SECOPE, où le vent du changement commence à souffler, un réseau des fictifs, des doublons sont dénoncés pour le compte de plusieurs proches de Maker Mwangu. ‘’Il y en a qui ont des doubles salaires. Ils sont payés à Kinshasa, comme agent public en poste ici, puis sont au même moment payés à Tshikapa, comme agent en poste là-bas. A l’heure de l’impérieuse nécessité du bon pilotage de la gratuité de l’enseignement avec ses défis énormes, il ne faut plus de la Makermwangilisation…et ses effets induits‘’, chute notre source.