Par la Rédaction

Une vague  de retrait des candidatures est observée en cette fin de campagne sénatoriale. Chaque candidat qui se retire de la course, fustige le monnayage au niveau des Assemblées provinciales. En effet, après le retrait d’Adam Bombole, Luzolo Bambi, Justin Bitakwira et Vidiye Tshimanga, à son tour, l’ancien premier ministre et sénateur Mabi Mulumba, retire sa candidature. Dans lettre adressée à Corneille Nangaa ce mercredi 13 mars 2019, ce valable  Professeur d’université de son état,  décide de jetter l’éponge  à l’élection sénatoriale de la province du Kasaï central.
” Ma décision est motivée par le scandaleux monnayage des voix des députés provinciaux allant jusqu’à 30.000 dollars américains par électeur”, écrit-il dans sa lettre de retrait de sa candidature adressée à la CENI et au président de l’Assemblée provinciale du Kasaï central. À l’en croire, il n’est pas acceptable qu’une chambre parlementaire prestigieuse comme le Sénat soit discréditée par un mode électoral perméable à la corruption de façon aussi notoire. À cette allure, il est fort probable que d’autres candidats puissent jeter l’éponge.