Par Edmond IZUBA

Le Bureau de la CENI au grand complet s’est réuni ce lundi 27 août 2018 pour la première fois après la publication de ses décisions relatives aux listes provisoires des candidatures recevables et irrecevables aux élections présidentielle et à la députation nationale, pour entamer les préparatifs des autres phases calendaires.

Sous la présidence de Corneille Nangaa, les membres du bureau de la centrale électorale disent avoir désormais une attention soutenue pour le suivi des recours auprès de la Cour Constitutionnelle, génération et impression des listes provisoires des électeurs pour affichage dans les Antennes, identification et repérage des Membres des Bureaux de vote et de dépouillement, poursuite de la sensibilisation à grande échelle dans tous les secteurs et chefferies.

Au cours de cette réunion, il a été aussi question d’examiner le niveau d’avancement des activités opérationnelles qui s’effectuaient en parallèle aux opérations de réception et traitement des candidatures. Il s’est agi également d’évaluer les défis opérationnels liés aux activités électorales à venir dont le repérage des bureaux de vote, l’identification et le recrutement du personnel devant travailler dans les bureaux de vote, de dépouillement, aux Centres Locaux de Compilation des Résultats (CLCR), le déploiement de différents matériels électoraux, la formation électorale ainsi que la sensibilisation de la population sur la machine à voter.

C’est dans ce cadre que deux équipes d’experts de la CENI séjournent depuis plusieurs mois en Corée du Sud et en Chine pour, respectivement, procéder au contrôle qualitatif et quantitatif des machines à voter et à la production, au conditionnement et au déploiement de la quincaillerie électorale.