Par Edmond Izuba

À quelques mois de la rentrée scolaire prochaine en Rdc, les structures indépendantes lancent de manière spontanée des mouvements de mobilisation pour aider les enfants d’une certaine couche sociale marginalisée à reprendre le chemin de l’école. C’est le cas de «École pour Tous», un mouvement spontané de collecte de fonds et des biens (matériels didactiques) pour sauver l’éducation des enfants abandonnés à leur triste sort, dont les parents sont décédés.

«Envoyer un enfant à l’école est un devoir pour chaque parents que nous sommes mais malheureusement en RDC le constat demeure alarmant dans la mesure où seuls les enfants vivant avec leurs parents biologiques ou parentés qui bénéficient de l’instruction. Selon le constat fait des orphelins se trouvant dans des lieux d’hébergement ont du mal à aller à l’école à cause de manque des frais de scolarisation ou des fournitures scolaires», déplore Sarah Bukasa.

L’initiatrice de la campagne “École pour Tous» demeure convaincue que si chaque congolais participait à cette mobilisation il y a possibilité de récupérer l’instruction des enfants orphelins lors de la rentrée scolaire prochaine. «C’est dans ce soucis de redonner de l’espoir à nos enfants, nos soeurs et frères que nous lançons la campagne École pour tous! Cette campagne consiste à scolariser les orphelins en faisant une collecte de fond pour aider tant soit peu les orphelins avec un stylo, un cahier ou une couverture pour l’année scolaire 2019-2020. Nous ciblons d’abord des orphelins se trouvant dans des périphéries de la ville de Kinshasa qui seront les premiers bénéficiaires de cet acte généreux de votre part».

Cette campagne débute le 25 juin va couvrir toute la période des vacances, pour se clôturer le 15 août prochain.