Par Ben Dongoko

La légitimité de l’actuel Gouverneur du Kongo central ne fait plus l’objet des doutes. Atou Matubuana a bénéficié une fois de plus de la confiance de sa hiérarchie.

Le chef de l’Exécutif provincial a été réçu mardi 14 janvier par le ministre de la Justice, Celestin Tunda ya Kasende. Lors de cet échange, Atou Matubuana s’est engagé à organiser une table ronde sur la paix, l’unité et la réconciliation pour cimenter la cohésion provinciale afin de mettre fin défensivement aux conflits inutiles qui déchirent la province.

Teinté d’optimisme, le gouverneur Atou Matubuana se dit prêt à lancer les assises pour l’unité, la réconciliation, la paix et la cohésion provinciale malgré l’instrumentalisation de certains acteurs politiques qui continuent, dans un combat perdu, à militer pour la division des Ne Kongo.

Par ailleurs, le patron de la territoriale, le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde avait rappélé aux fils et filles du Kongo Central de privilégier l’unité et la cohésion.

Il sied de signaler que lors son séjour à Moanda, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait échangé avec le gouverneur Atou Matubuana et les autres notables de la province. A cette occasion, le chef de l’Etat avait insisté sur la stabilité des institutions provinciales.

Avec ce soutien du gouvernement central, le chef de l’Exécutif du Kongo Central peut donc bien mener ses actions afin de hisser plus haut cette province qui est parmi celles qui contribuent beaucoup en termes de recettes au budget national.