Par Edmond Izuba

Enfin ! C’est le camp des opposants au sein du gouvernement qui apporte son soutien ferme et sans faille à Emmanuel Ramazani Shadary. Bruno Tshibala qui pilote  l’Alliance des progressistes pour le Congo, A.P.CO vient boucler le chapitre des réactions au choix combien réussie et rationnel du chef de l’Etat, autorité morale du Front commun pour le Congo, désignant Emmanuel Ramazani Shadary candidat du front commun pour le Congo à la présidentielle de décembre 2018. L’acte jugé historique permettra pour la première fois dans le pays, la passation du pouvoir de manière démocratique, pacifique et civilisée entre le président sortant et entrant à la tête de la République démocratique du Congo.  

Au cours d’une déclaration ce lundi au bureau privé du premier ministre Bruno Tshibala, les membres de l’A.P.CO ont juré de porter le dauphin jusqu’à sa brillante victoire à la magistrature suprême. Ils y croient dur comme fer et rassurent Shadary.