Par la Rédaction

Parmi les signes de décrispation politique les plus visibles depuis l’investiture de Félix Tshisekedi, en janvier dernier, le retour des opposants en exil est l’un des plus visible. Après Sindika Dokolo et Moïse Katumbi, ce sera bientôt au tour d’Antipas Mbusa Nyamwisi, Jean Pierre Bemba et d’Honoré Ngbanda de fouler à nouveau le sol congolais.

Depuis que le Chef de de l’État, Félix Tshisekedi a souhaité faire de la Fête de l’indépendance, le 30 juin, une journée de réconciliation nationale, plusieurs personnalités en exil s’apprêtent à rentrer au pays, dont particulièrement Jean Pierre Bemba, Mbusa Nyamuisi et Honoré Ngbanda encore à l’extérieur du pays.

Article de Jeune Afrique