Par Edmond Izuba

Le parti du prisonnier politique Franck Diongo, en prison depuis plus deux ans, régit en colère contre les folles rumeurs qui envahissent les réseaux sociaux faisant état de la libération en cantimini de son leader Franck Diongo. D’après le Mouvement lumumbiste progressiste, la libération de « l’héritier politique d’Etienne Tshisekedi » est vivement attendue par sa base de Kinshasa qui compte à tout prix faire un événement grandeur nature, insiste le Professeur Lohata, président du comité intérimaire du Mlp.

Samedi dernier lors de la présentation de son programme d’urgence pour ses 100 jours à la tête du pays, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a promis d’ici dix jours de procéder à la libération de tous les prisonniers politiques et détenus d’opinion. Et depuis lors, les militants du Mlp ne dorment plus sur leurs lauriers. Ils tiennent régulièrement de réunions dans leurs différents sièges de la capitale congolaise pour réserver un accueil approprié à ceux qu’ils appellent politique héros de l‘alternance.