Par Edmond Izuba

Les jeunes des mouvements citoyens et leaders des organisations des jeunes ainsi que les présidents des  étudiants des universités du Congo viennent de saisir le président de la république.  Dans leur mémorandum, les jeunes membres de wla société civile invitent le chef de l’Etat à considérer les efforts et par la détermination du Peuple. « Nous sommes arrivés à cette victoire importante d’étape, qui est la victoire de l’Opposition au sommet de l’Etat, dont vous portez désormais les gallons. En outre, la passation pacifique et civilisée du pouvoir en date du 24 janvier 2019 restera à jamais marquée dans les annales de notre pays à cause de sa portée historique et symbolique très forte », expliquent les rédacteurs de ce document.

Au chapitre des recommandations faites à l’endroit du président de la république pour le prochain gouvernement, les jeunes encouragent  de ne pas nommer des personnes aux réputations sulfureuses, ayant  traduit la médiocrité et les antivaleurs dans leur gestion, en tant que politiques, Hauts Fonctionnaires de l’Etat  ou en tant qu’opérateurs socio-économiques.  

« Que le Ministère de la Jeunesse, formation professionnelle et Citoyenneté (National et provinciaux), soit dirigé par un jeune connu et reconnu par son engagement dans le monde associatif et Mouvements des jeunes. Cette responsabilité donnera plus de légitimité à ce ministère qui a toujours souffert d’une absence véritable d’adhésion des Jeunes. Et à travers l’initiation à la nouvelle citoyenneté, pouvoir rapprocher les jeunes des toutes tendances à se mettre ensemble autour des valeurs communément partagées », ont martelé ces jeunes.