Par Serge Mavungu

La formation musicale du cinquantenaire « Zaiko Langa Langa Nkolo Mboka Nouvelle formule » va commémorer ses 50 ans d’existence autour d’une production scénique,ce 29 février 2020 dans la grande Henry Le Bœuf du
« Palais des Beaux-Arts » à Bruxelles en Belgique.

Toutes les démarches administratives y relatives sont déjà prêtes.
Jossart Nyoka Longo et ses poulains vont au cours de cette soirée présenter le riche répertoire de ce groupe musical mythique qui est la « sève » de la musique congolaise et d’une grande partie de l’Afrique subsaharienne.

« Sève » puisque dans toutes les formations musicales sorties après « Zaiko Langa Langa »,il y a du Zaiko.
Ceci s’explique par le tempo utilisé dans l’exécution de la batterie qui est une trouvaille de ce groupe avec le style « Cavacha »dont on reconnaît la paternité au batteur Mary Joe;le phénomène « Atalaku » intitié par Jossart Nyoka Longo;et l’invention du « Sébène »par le guitariste Pépé Felly Manuaku.
Il sied par ailleurs de préciser que ce tempo de Zaiko Langa Langa est également utilisé dans le « Coupé décalé ».
Ainsi,les mélomanes qui feront leur déplacement au sdes « Palais des Beaux-Arts vont écouter les différentes chansons de Zaiko Langa Langa qui,sans peur d’être contredit résiste à l’usure du temps.
Rappelons que la formation musicale Zaiko Langa Langa a été créée le 24 décembre 1969.

Sa première sortie officielle a eu lieu, au premier trimestre de l’année 1970,au dancing club « Hawaï » au quartier Bongolo dans la Commune de Kalamu.
Quelques temps après,le groupe cher à Jossart Nyoka Longo lance sur les marchés du disque ses toutes premières chansons en format 45 tours
Il s’agit de « La tout neige » de Jossart Nyoka Longo ; »Paulina » de Papa Wemba ; »Francine Keller »d’Anto Evoloko et « Mosinzo » du guitariste accompagnateur Teddy Sukami.

De toutes ces chansons,seule « La tout neige » de Nyoka Longo recoltera un franc succès.
Ce tube féra trôner Zaiko Langa Langa dans le sphère musical congolais de l’époque aux côtés de deux grandes écoles de la musique congolaise à savoir,l’African Jazz et l’Ok Jazz.
Plusieurs tempêtes ont secoué Zaiko Langa Langa mais grâce à la témérité de Jossart Nyoka Longo qui a foi en Dieu que cette formation musicale existe 50 ans après.
Cette réalité fait de Nyoka Longo ainsi,le seul musicien à même de mieux conter l’histoire de Zaiko Langa Langa.