Par Jean-Chrysostome Luntadila

Plusieurs semaines après les désordres constatés entre les cadres de l’Union pour la Démocratie et le progrès social (UDPS), John Kolela, député honoraire de l’UDPS/Likasi dans le Haut-Katanga, a alerté sur certaines irrégularités qui ont émaillé le règlement intérieur et le statut du parti. Parmi les articles, John Kolela brandi l’article 36 du règlement qui paraît contradictoire à l’article 85 de la constitution de la république.

«L’article 36 du règlement intérieur du congrès viole les dispositions de l’article 85 de la constitution.

En effet, il y a un groupe de mauvais patriotes qui reste dans la logique machiavélique de mettre les bâtons dans les prérogatives du chef de l’Etat.

C’est dans ce sens qu’elle a glissé dans le règlement intérieur du congre , l’article 36 faisant obligation au chef de l’Etat de demander l’autorisation à condition de 2/3 de voix de membres du congrès pour décréter un État d’urgence ou de siège, alors que l’article 85 de la constitution est claire a ce sujet en exigeant que le président décrète l’Etat d’urgence après concertation du premier ministre et des présidents de 2 chambres.

Je me demande comment le juge constitutionnelle a déclaré conforme à la constitution un règlement intérieur avec cette bavure».

Honorable John KOLELA.