Par Cleverly Dylan Gaye

Après la deuxième allocution du Président de la République Félix Tshisekedi axée sur le renforcement des mesures relatives à la riposte de la pandémie du Coronavirus en RDC, c’est le tour de l’opposant Martin Fayulu d’élever la voix. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le Président National de l’ECIDE a rappelé que le pays fait actuellement face à une épreuve existentielle inédite suite à la pandémie du Coronavirus. À l’en croire, cette épreuve exige du peuple congolais de l’exemplarité, de la solidarité, des sacrifices et un sens élevé de discipline pour sauver les plus des vies possibles. « Nous devons lutter contre ce fléau en commençant par anticiper du fait que notre pays ne dispose pas des moyens nécessaires pour y faire face », a déclaré Martin Fayulu.

C’est la raison pour laquelle celui qu’on surnomme le soldat du peuple, a fait un appel à la solidarité nationale : « Par conséquent, je fais un appel à la solidarité nationale en demandant à chaque congolais dans la mesure de ses moyens et partout où il se trouve dans le monde de donner un minimum de 5 dollar dans une caisse de solidarité nationale.» Et de poursuivre : « Les contributions des montants plus importants sont bien entendues encouragées. Cette caisse sera gérée par CARITAS CONGO ASBL», précise Martin Fayulu. En outre, le candidat de la Coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre 2018, estime que dans pareille circonstance, la solidarité est un devoir sacré pour tout citoyen et qu’ils doivent tous de le remplir.

En clair, Martin Fayulu demande la réduction drastique du train de vie de l’État et la suspension de tous les travaux en cours non essentiels et non prioritaires comme par exemple la construction des sauts de mouton dans la ville province Kinshasa, afin que les crédits restants soient utilisés pour maximiser les moyens de lutte contre cette terrible pandémie. Et ce, compte tenu de l’urgence de la situation et des besoins en effort financier, a-t-il renchéri.