Par la Rédaction

Les journalistes de la Rtvs1 ne comptent pas désormais. Pour exiger le rétablissement du signal de leurs chaînes de télévision et radio, les journalistes de cette chaîne appartenant à l’opposant Adolphe Muzito, projettent une descente à la présidence de la République ce vendredi pour déposer leur mémorandum. Cette décision a été prise à l’issue d’un point de presse tenu ce mardi au siège social de cet organe de presse. Ces journalistes disent non au chômage forcé et sollicitent la reprise de leur signal consécutive à leur travail.

Après avoir entamé les démarches auprès de la tutelle sans issue favorable, ils implorent au Chef de l’État pour son implication personnelle.

«Nous estimons que en tant qu’humain, le chef de l’État ne peut pas abandonner les pères et mères de famille en chaumage forcé par la volonté des gens qui ont agi en violation des lois de la république.
Nous voulons par la même occasion rappeler au président Félix Tshisekedi ses propres promesses faites à la presse lors de son investiture, et de son engagement pris lors de la commémoration de liberté de la presse ; celles de faire jouer à la presse son quatrième pouvoir réellement et un moteur essentiel pour faire asseoir un État de droit»
, a déclaré le journaliste Edmond Izuba, délégué des agents de la rtvs1.