Serge Mavungu

Visiblement,la position du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre(CNSA) de considérer Modeste Bahati Lukwebo, président statutaire du AFDC-A comme la seule personne habilitée de parler au nom de ce regroupement politique n’a pas enchanté certains cadre du FCC.
Sans plus tarder,Jean-Lucien Mbusa a,dans son tweet,fait savoir qu’avec la mise en place effective des institutions issues des élections et l’investiture bientôt du Gouvernement,point de place à la coexistence du CNSA aux côtés des institutions politiques traditionnelles.
L’alternance étant effective,sa mission est terminée.