Par Edmond Izuba

A l’issue de la session extraordinaire de l’Assemblée Episcopale provinciale de Kananga, qui a réuni Archevêque, évêques et administrateurs diocésains des provinces du Kasaï central et Kasaï, tenue du 25 au 26 janvier à Kananga, cette branche de la conférence épiscopale nationale du Congo reconnait l’élection de Félix Tshisekedi, nouveau président élu à la magistrature suprême.  

« Nous bénissons Dieu pour le nouveau président de notre pays, Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Son élévation est un couronnement du combat politique de Monsieur Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l’un de ces grands hommes politiques congolais dont le patriotisme marquera l’histoire de notre pays. Son avènement se veut une étape dans la réalisation du rêve de démocratie et de progrès social de tout le peuple congolais. »

Ces hommes de Dieu interpellent le chef de l’Etat quant aux défis du développement qui l’attendent impatiemment : « le Grand Kasaï, l’une des régions dont le développement a peu préoccupé l’Etat congolais depuis l’indépendance ».