Par la Rédaction

Dimanche, à Genève, après trois jours de longues tractations et un vote à deux tours, les sept principaux leaders de l’opposition congolaise, dont Félix Tshisekedi, avaient désigné Martin Fayulu pour être leur candidat
commun à la présidentielle du 23
décembre. Il aurait fallu un jour après pour que les deux opposants, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi puissent désolidariser des décisions prises lors du conclave. Après le Volte-face de Félix Tshisekedi, le Président national de l’UNC n’a pas tardé à suivre le pas.

« La direction politique m’enjoint de tempérer dans le sens de la demande
de la base. Je ne voudrais pas ici
commenter cette décision car elle est
au-dessus de la personne dans nos
statuts », a souligné Vital Kamerhe sur les ondes de Top Congo.
« J’annonce donc que je retire ma
signature pour respecter la volonté de ma base. Sans cette base, je vais
m’autoflageller et vais moi-même
m’auto exclure du parti », a-t-il poursuivi.