Par Edmond Izuba

Mayo frappe fort ! Plus de 5000 comptes bancaires des agents et fonctionnaires de l’Etat tombent lâchement dans le filet du Vice-Premier ministre du Budget, Mayo Mambeke Baudouin. C’est un circuit mafieux qui vient d’être démantelé. Plus de 10.000 agents ne se sont pas présentés au guichet de la banque ce 12 derniers mois pour retirer leur salaire. « Ces personnes n’existent pas », à en croire le Vpm du budget.

Le programme de 100 jours du chef de l’État Félix Tshisekedi, est loin d’être un programme extra budgétaire. Le budget exercice 2019 avait bel et bien prévu des fonds pour les investissements ». Révélation faite samedi 14 septembre au terme d’une séance de travail avec les experts de la Direction de la Préparation et du suivi du Budget sur la loi rectificative de l’exercice 2019. Le jour de sa prise de fonctions, le nouveau patron du budget avait promis le travail à sa prise des fonctions en voici la preuve. A cette allure, le chaud attend les circuits maffieux. Rien n’ empêche de confirmer dans la mesure où, le choix porté sur le secrétaire général de l’ UNC pour piloter le ministère du budget est le fruit d’ une réflexion murie.