Par la Rédaction

Le Gouvernement Ilunga Ilunkamba s’attèle à déposer le projet du Budget 2020 à l’Assemblée Nationale avant la fin de ce mois d’octobre. Les membres du Comité de conjoncture économique sous l’autorité du 1er Ministre Ilunga Ilunkamba ont mis la dernière main sur ce projet du Budget ce Jeudi à la Primature avant de le soumettre au conseil des Ministre de ce vendredi pour adoption et le déposer par après à l’Assemblée Nationale. La réunion du Comité de Conjoncture Économique du Gouvernement présidé ce Jeudi par le 1er Ministre Ilunga Ilunkamba a examiné aussi la situation du cadre macro économique présentée par la Vice 1ere Ministre et Ministre du Plan Élysée Munembwe .Ce cadre macro économique est jugé stable, a déclaré le Vice 1er Ministre Ministre du Budget. Jean Baudouin Mayo Mambeke a précisé qu’avec les efforts du gouvernement, cette stabilité va s’observer jusqu’à la fin de cette année 2019.
Un autre dossier présenté par le Ministre d’État au Commerce Extérieur Jean Lucien BUSA TONGBA ,c’est la politique du gouvernement sur l’amélioration des conditions d’exportations aux postes frontaliers de l’Est de la RDC. Ce projet, souligne le porte parole de cette réunion le VPM Jean Baudouin Mayo,nécessite la côte part financière du gouvernement pour son aboutissement.Toute fois ,ce projet avance normalement.La Ministre de la Fonction Publique Yolande Ebongo Bosongo a été encouragée à poursuivre les discussions avec l’intersyndicale Nationale de la Fonction Publique pour arriver à un accord sur l’amélioration des conditions socio professionnelle des Agents et Fonctionnaires de l’État. Le 1er Ministre Ilunga Ilunkamba a donné des orientations fermes à l’évolution de chaque dossier présenté avant de soumettre tous les dossiers traités au conseil des ministres de ce vendredi.
A noter que la réunion du Comité de conjoncture économique a pour objectif d’apprécier le cadre macro économique et les indicateurs du taux de change et des prix des produits sur les marchés. Il convient de noter que la réunion de conjonture économique, prévue tous les mardis, s’est exveptionnellement tenue ce jeudi en raison de l’agenda fort chargée du PM.