Par Edmond Izuba

La campagne électorale à la congolaise lancée par Félix Tshisekedi et  son directeur de campagne dans la partie Est du pays, poursuit son bonhomme de chemin. Ce mercredi à Beni, quelques jeunes ont tenté en vain perturber le meeting qui se tenait sur place du 30 juin dans la ville de Beni. Jet de pierres et chants à la gloire de Fayulu ont été entendus lors de cette activité. Face à cette provocation, le candidat du numéro n°20 a conscientisé les jeunes à ne pas suivre le discours divisionniste de certains candidats « irresponsables ». Ne vous laissé pas manipuler par les candidats qui viennent vous tromper ici. Nous n’avons qu’un seul adversaire commun. »

Félix Tshisekedi prévoit dans son projet de société, une fois élu président de la république, d’installer son gouvernement dans la partie Est du pays jusqu’au retour d’une paix définitive. Plusieurs centaines de personnes ont pris part à cette mobilisation après un accueil en fanfare réservé aux deux leaders de l’Udps et Unc.