Par la Rédaction

Au moins 12 civils ont trouvé la mort le samedi 20 octobre 2018 dans une attaque de présumés rebelles ADF  dans la commune de Rwenzori dans le territoire-ville de Beni .
Lors de cette nouvelle incursion survenue aux environs de 19 heures, plusieurs autres personnes ont été blessées et d’autres enlevées par les assaillants et séquestrées en brousse. Jusqu’à 7 heures du matin du jour suivant de l’attaque,les corps des victimes gisaient encore sur les lieux du drame.

D’après les témoignages des rescapés, les assaillants lourdement armés en tenue militaire composés des femmes et enfants en majorité auraient occupé une bonne partie des quartiers Boikene et Ngadi.
Le bureau de la poste et des télécommunications de Beni a entre aute été incendié et plusieurs biens civils détruits et pillés .
« Ils ont même mangé des biscuits et bu du jus et des sucrés », a expliqué un rescapé n’ayant aucune nouvelles de ses deux enfants.