Par la Rédaction

La législation liée aux sujets économiques ainsi que le rôle que doit jouer l’Assemblée nationale pour la bonne gouvernance notamment, le contrôle budgétaire, ont été au menu de l’audience qu’a accordé, ce jeudi 3 juin, la Présidente de l’Assemblée nationale à l’équipe du Fonds monétaire international conduite par M. Mauricio Villafuerte, conseiller du FMI-Département Afrique.
L’Assemblée nationale entend ainsi jouer sa partition sur les critères de performance budgétaire. Ce qui implique notamment les contrôles dans un système fondé sur l’obligation des autorités de rendre compte de leur action. Le Conseiller du FMI-Département Afrique s’en est convaincu, à l’issue de cette entrevue qui a été élargie aux députés membres de la Commission Ecofin de l’Assemblée nationale.