Par Serge Mavungu

4 ans après le lancement de son projet sur l’éducation civique et électorale(PECE), lancé depuis 2016,la CENCO se félicite notamment par le travail d’éducation civique et électorale en République démocratique du Congo par sa couverture géographique sur l’ensemble du territoire national à travers les 47 diocèse que compte l’Église Catholique .
Et ce, grâce, à en croire le président de la CENCO l’Archévêque de Kisangani Marcel Utembi Tapa, au travail bien planifié et coordonné, le PECE a atteint les résultats escomptés.
Mgr Marcel a fait cette déclaration mercredi 12 février au centre interdiocésain, siège de la CENCO.
L’occasion faisant le larron, le président de la CENCO a remercié vivement le Gouvernement du Canada, représenté par son Ambassadeur pour l’appui financier apporté à la CENCO dans la mise en œuvre du projet.
Et l’Archévêque de Kisangani de renchérir: »Mes remerciements s’adressent également à l’organisme canadien Développement et Paix qui a soumis le projet, obtenu le financement et assuré l’accompagnement technique de l’équipe du projet dans sa réalisation ».
Les efforts consentis par l’équipe nationale du projet et les formateurs diocésains ont été également salués par le secrétariat général de la CENCO.
Dans son mot, l’Ambassadeur du Canada en RDC a salué le dynamisme et l’abnégation qu’ont fait montre les animateurs du projet PECE-CENCO.
Et le diplomate Canadien de poursuivre: « l’heure est déjà venue où tous les Congolais comprendront la pertinence de la graine qu’a semée ce projet. Il ne restera plus qu’à l’arroser régulièrement,et le doux fruit des valeurs civiques pour être savouré, notamment dans l’établissement d’une relation de confiance des citoyens et citoyennes envers leurs institutions,leurs systèmes électoraux et leurs dirigeants pour une plus grande stabilité et dans le but d’améliorer les conditions de vie de toute la population ».