Par MB

La RDC entame une période décisive quant à  l’organisation des élections générales, présidentielle combinées aux législatives nationales et provinciales. Pour y arriver, beaucoup d’efforts sont à fournir de la part des parties prenantes à ce scrutin. Dans un communiqué conjoint, signé le mercredi 26 décembre 2018, la CENCO et l’ECC, ont insisté sur la crédibilité et la transparence des élections du 30 décembre prochain.

Ces deux églises ont également expliqué que le processus en cours est caractérisé par le manque de confiance. Cependant, malgré le report du scrutin partiel dans les villes de Beni, Butembo et Yumbi et Yumbi dans le Maï-ndombe, les responsables religieux ont invité le peuple Congolais à participer activement et massivement aux prochaines élections de dimanche 30 décembre 2018. Ils ne jurent qu’au respect de la nouvelle date publiée par la Ceni qui fixe les élections le dimanche 30 décembre.

Faut-il rappeler que ladite déclaration des hommes de Dieu intervient à moins de 3 jours de la tenue effective des élections. Il était impérieux pour ces deux églises de fixer l’opinion tant nationale qu’internationale.