Par Edmond Izuba

L’ONG Young Men Association for Éducation (YMAE) organise ,ce samedi 13 octobre 2018 un dialogue communautaire à Kinshasa entre differents acteurs de la Société Civile et des corporations de corps des Métiers.
Cette rencontre se veut une occasion de rappeler la nécessité du respect des textes et, la nécessité des pressions pour la mise en place du Cadre organique propre pour la Formation Professionnelle Métier et Artisanat (FPMA) qui va bénéficier à de millier de populations sans profession, sans métiers, sans PME, sans avoir eu la chance de bénéficier d’un cursus scolaire régulier. Et ceci, en lieu et place d’assister au dédoublement des structures de l’État en violation de l’Article 63 de la Loi Cadre de l’Enseignement et des Ordonnaces du Chef de l’État.
Il sied de rappeler que dans le cadre de ses objectifs, l’YMAE a participé,
le 5 Octobre 2018 journée mondiale de l’enseignement,à une activité initiée par la CONEPT/RDC. L’occasion faisant le larron,les participants réunis dans la salle Père BOKA du Centre CEPAS,à Gombe
dont M.Jack TSHIMBALANGA de la CONEPT
M.Don BOSCO MBO OMAW
SG de l’OIE
Et Serge BONDEDI
(SG/YMAE Ong)
ont débattu sur la problématique de frais de scolarité payé par les parents et mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement;la situation de Mombongo dans les Écoles;
le financement alternative du secteur de l’éducation;l’amelioration des conditions de vie des enseignants et enfin
l’affaire de la Mutuelle des Enseignants,ces hommes qui transforment le monde.Ils méritent la reconnaissance de tous.