Gratis Makabi et Ben Dongoko

Le chef d’état-major des Forces Armées de la République Démocratique du
Congo(FARDC), le Général Célestin Mbala et le vice-premier ministre des affaires intérieures et sécurité, Gilbert Kankonde ont atterri ce mardi 26 novembre 2019 à Goma, chef-lieu du Nord-kivu dans l’Est du pays. Le général Mbala et le Vpm Gilbert Kankonde sont dépêchés à Beni afin de procéder à l’installation d’un quartier général avancé des Forces Armées visant à mettre terme aux œuvres inhumaines causées par les rebelles Ougandais ADF. Ceci après les vives tensions à Beni qui ont poussé Le Président de la République, Félix Tshisekedi à convoquer une réunion d’urgence de sécurité à Kinshasa. Hormis la mise en place d’un quartier général avancé de l’armée à Beni, le conseil de sécurité a également décidé que les opérations de traque des rebelles à Beni seront désormais effectuées conjointement avec les FARDC et les forces de la MONUSCO.

Une nouvelle manifestation à Beni

Toujours insatisfaits, les Jeunes manifestants, mobilisés comme un seul homme, veulent s’attaquer cette fois-ci à un autre bâtiment servant de base au contingent malawite. Sur place, la situation est tendue. D’un côté, les manifestants motivés à pulvériser le bâtiment; et de l’autre côté, l’armée et les casques bleus se sont positionnés aux alentours des installations de la MONUSCO comme de bons défenseurs.  Alors que sur la route n°4 à hauteur de la base de la MONUSCO, le corps d’un jeune homme visiblement sans vie est abandonné à son triste sort.  Ce jeune aurait reçu une balle. Ces nouvelles manifestations ont paralysé partiellement les activités au Centre-Ville.