Par Edmond Izuba

«Le département d’État souligne que les actions annoncées aujourd’hui sont spécifiques à certains responsables et ne concernent ni le peuple congolais ni le gouvernement nouvellement élu», a tenu à préciser Hammer, l’ambassadeur des États Unis en poste en république démocratique du Congo.