Par Gratis Makabi

Beni pour demander aux forces armées de la RDC(FARDC), la police nationale et la Mission de l’ONU en RDC(MONUSCO) d’assurer la sécurité de la population où 7 civils ont été massacrés le mardi dernier par les rebelles ougandais des ADF. La circulation est difficile jeudi 21 novembre depuis tôt le matin dans certains quartiers à Beni au Nord-Kivu. Des groupes de jeunes ont érigé pour la deuxième journée consécutive des barricades dans certaines rues et avenues de cette ville. Les jeunes du groupe de pression de la « véranda Mutshanga » ont barricadé les grandes artères de la ville de Beni en brûlant des pneus à des endroits chauds de la ville. A la suite de cette tension observée dans la ville, la quasi-totalité des activités sont paralysées. Même scénario ce jeudi à Butembo, les habitants ont investi les rues et ruelles façon pour eux d’appeler les militaires des FARDC et les casques bleus de la MONUSCO à l’efficacité sur terrain.