Par la Rédaction

En définitive, jusqu’où irait le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD)? Cette question vaut son pesant d’Or. Comme de coutume, le Président Roger Muaka Muaka a une fois de plus posé des actes salvateurs à l’endroit de la population de Tshela en général, et celle de Nama Tsanga en particulier. À l’issue d’une descente lumineuse effectuée dans ce coin du pays, le MCSD était sans nul doute à la conquête de ses électeurs, cela en perspective également des joutes électorales qui se pointent à l’horizon. Nama Tsanga, village de Tsanga Nord dans le secteur de NZOBE LUZI, Territoire de Tshela a constitué le dernier bastion du périple ayant conduit M. Roger Muaka Muaka, président national du Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie (MCSD) dans le Kongo Central profond. 

En effet, du 13 au 17 décembre 2018, le président National du MCSD, en compagnie d’une forte délégation, a sillonné des villes et cités du Kongo Central,  à savoir : Mbanza Ngungu, Boma, Lukula, Kangu, Tshela et, enfin, Nama Tsanga qui a vu ce tribun à la plèbe, lancé ses premiers pas sur cette terre des hommes. L’objectif de cette descente était de présenter les candidats députés provinciaux et nationaux du MCSD, 5 au total, natifs de Tsanga Nord sur les trente-six (36) alignés dans le Kongo Central avec qui, Roger Muaka a lancé un mot d’ordre auprès de ses frères et sœurs, parents et grands-parents de voter pour eux, comme lui-même n’est pas candidat.   Mais, également, de raviver davantage la flamme allumée au MCSD afin que ce parti politique du centre demeure toujours plus haut.

A Nama Tsanga, le président national du Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie a eu droit à des honneurs dignes d’un prince.  Ainsi, jeunes et vieux, prêtres et religieuses, Chefs coutumiers et notabilités de huit (8) groupements du secteur de NZOBE LUZI ont déversé leurs bénédictions sur cet homme avec un cœur plein de générosité et prêt à se sacrifier pour les autres. A l’instar de ce régime de noix palmiste que l’on coupe du haut d’un palmier et qui tombe nulle part ailleurs qu’à proximité de ses racines, Roger Muaka Muaka est résident à Kinshasa certes, mais, son cœur bat naturellement à Tsanga Nord où l’on a enterré son cordon ombilicale. Comme quoi, il se fait toujours de souci pour que les siens mènent eux-aussi une vie décente.  

À tout dire, c’est pour cette raison que dans sa gibecière, il a apporté un cadeau important pour la fête de la nativité et des festivités de fin d’année. Il s’agit d’une cinquantaine des sacs de ciment en plus d’une enveloppe consistante pour la réhabilitation de la paroisse catholique de Kuimba et le couvert des Sœurs Servantes des Pauvres du Diocèse de Boma, des centaines de pièces wax distribués aux mamans veuves, des vareuses et ballons pour la relance des équipes de football  des jeunes dans chaque groupement, un lot important de médicaments pour la réouverture du Centre médical de Nama Tsanga d’ici à deux mois, selon le mot d’ordre lancé par le président national.  Comme ce poisson dans l’eau, Roger Muaka était dans une liesse indescriptible, ovationné par une marée humaine. Ce fut un moment  de retrouvailles puisqu’il a rendu visite aux vieillards chacun dans sa maison.

D’emblée, il sied de rappeler que lors de son passage, Roger Muaka Muaka a  inauguré un pont à Boma, au quartier Mbangu.